Jeudi 30 avril 2020


30 avril 2020

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé des mesures pour protéger les travailleurs durant la relance économique de la province. Le gouvernement Ford a élaboré plus de 60 documents sur la protection contre la covid-19 pour chaque secteur de travail. Le gouvernement a aussi embauché plusieurs inspecteurs pour évaluer les lieux de travail qui seront réouverts. Le Premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, semblait en colère durant son point de presse aujourd’hui. Il a envoyé un message public aux compagnies d’assurances automobiles en demandant de réduire leurs tarifs. Il affirme que c’est déchirant de voir les ontariens payer un tarif aussi élevé même s’ils ne conduisent pas. “Nous avons mal” a-t-il dit.
Le Premier ministre Ford affirme que le ministre des Finances est en contact avec les grandes compagnies d’assurance automobile.
--

L’Est ontarien compte encore 91 cas confirmés de COVID-19. Encore aucun décès de signalé. 60 cas ont été recensés à Prescott-Russell, 17 dans SDG et 14 à Cornwall. 
--
Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a émis trois nouveaux ordres concernant les entreprises. Toutes les entreprises accueillant des clients en personne devront suivre les règles du BSEO sur les mesures d’hygiène et de désinfection. 
Pour les commerces permettant la collecte en bordure de leurs établissements, ils doivent désigner un employé pour contrôler le flux de clients. Les commandes doivent être payées à l’avance, aucun argent comptant ne doit être accepté et aucun contact ne doit avoir lieu entre le personnel et les clients. 
Pour les services au volant, l’argent comptant ne peut plus être accepté. Le port de masque est obligatoire pour tous les employés qui entre en contact avec les clients et ces derniers devront soit se laver les mains entre chaque client ou porter une paire de gants.
Toutes les entreprises en opération dans la région doivent aussi effectuer un dépistage de symptômes des employés à chaque quart de travail et renvoyer pendant 14 jours à la maison les employés malades. 
--
Le projet de loi sur la création de la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants a été adopté hier soir à la Chambre des communes. L’aide financière de 1250 dollars par mois sera versée aux étudiants ne pouvant se trouver un emploi d’été ou qui sont contraints à travailler des heures réduites. Cependant, pour y avoir accès, les étudiants devront confirmer qu’ils sont bel et bien à la recherche d’un emploi.

Par ailleurs, Ottawa est en discussion avec une dizaine d’entreprises technologique afin d’élaborer une application pour téléphone intelligent permettant de tracer les cas de COVID-19. Des données qui permettaient de savoir avec qui les gens infectés sont entrés en contact. Le Premier ministre Justin Trudeau a précisé que le gouvernement sera très soucieux de la protection des données personnelles si son gouvernement mettait en place un tel système. 
--
La Ville de Cornwall a présenté un programme de prêts d’urgences pour les petites entreprises de moins de 25 employés affectés par la pandémie. Les entreprises pourront recevoir un prêt sans intérêt allant jusqu’à 5,000 dollars. La ville ouvrira une première ronde de financement se terminant le 15 mai.
--
Un hélicoptère canadien s’est écrasé dans la mer méditerranée tard hier soir. Selon la télévision grecque, l’hélicoptère transportait 6 personnes. Seul un corps et des débris ont été retrouvés. Il s’agirait de la sous-lieutenante canadienne, Abigail Cowbrough. L’opération de recherche et de sauvetage va se poursuivre aujourd’hui.
--
L’Ontario a vu aujourd’hui une hausse de 459 cas pour atteindre un total de plus de 16,000 personnes ayant contracté le virus. La province compte plus de 1000 décès, dont la moitié qui sont des résidents de centre de soins de longue durée. Le Canada quant à lui a franchi le cap des 53 000 cas de COVID-19 et a vu plus de 3000 décès.