Lundi 13 janvier 2020


13 janvier 2020

Toutes les écoles du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario et du Conseil scolaire catholique de l’Est ontarien seront fermées ce mercredi 15 janvier. Le syndicat, la FEESO, a émis un avis de grève d’une journée. Le transport scolaire sera évidemment annulé. Concernant le CEPEO, tous les programmes avant et après l’école pour les enfants de 4 à 12 ans et les centre éducatifs seront fermés. Les services de garde en sous-traitance pour les poupons, bambins et préscolaire devraient maintenant leur opérations.

--

Fausse alerte à la centrale nucléaire de Pickering, le gouvernement fera une enquête approfondie. Les ontariens ont reçu un message d’urgence dimanche matin vers 7h30 rapportant un incident à la centrale. C’est 2 heures plus tard qu’un deuxième message est arrivé disant qu’il s’agissait d’une erreur. Les deux messages ont été diffusés qu’en anglais. Le problème viendrait d’une erreur humaine. La centrale test deux fois par jour son système d’alertes, cependant, une personne aurait envoyé le message de test à la population au lieu de l’envoyer qu’à l’interne.  

--

Un tremblement de terre s’est fait ressentir ce matin dans les municipalités longeant le Fleuve St-Laurent. Le tremblement de terre d’une magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter a eu lieu à 5h38 ce matin et a duré une vingtaine de secondes. L’épicentre se trouvait près de Huntingdon au Québec.

--

Les employés d’Ivaco Rolling Mills, un des employeurs les plus importants de la région, ont signé une nouvelle entente de travail. Le contrat d’une durée de 5 ans prévoit notamment une augmentation de salaire de 2% par année. À la fin du contrat, les salaires varieront de 29,09 dollars de l’heure à 40,83$ dépendant du poste et de l’ancienneté. Le syndicat a ajouté que les négociations avec l’entreprise se sont déroulées dans la collaboration et le respect.

--

Bonne nouvelle pour le programme Échec au Crime de la Police provinciale de l’Ontario de SDG, 2500 dollars ont été amassé ce week-end avec l’évènement Cuffed-Up for a Cause. C’était le député de Stormont, Dundas et Glengarry Sud, Eric Duncan ainsi que son père qui étaient prisonniers de plus de 250 menottes. Les gens devaient donner 10 dollars pour chaque paire enlevée. L’an dernier, le programme Échec au Crime a remis plus de 2000 dollars à des gens ayant mené à la résolution de crimes. 

--

Le gouvernement Trudeau lance aujourd’hui une consultation publique concernant l’aide médicale à mourir. Les canadiens ont jusqu’au 27 janvier afin de donner leur avis via le site web du Ministère de la Justice. La Cour supérieure du Québec avait déclaré en septembre qu’il était inconstitutionnel de permettre uniquement aux canadiens déjà sur le point de mourir de demander l’aide médicale de fin de vie. Ottawa souhaite trouver un juste milieu entre le droit d’une personne de mettre fin à ses jours et la protection des personnes vulnérables qui pourraient subir des pressions.

--

CRÉDIT PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE