Lundi 20 avril 2020


20 avril 2020

Le Canada a connu sa pire tuerie ce week-end. 19 personnes sont mortes en Nouvelle-Écosse, dont une policière de la GRC de 23 ans d’expérience et mère de deux enfants. Un autre policier a été blessé, mais sa vie n’est pas en danger. Le suspect, un homme de 51 ans, est mort à la suite de l’intervention des policiers. Ce dernier a été en cavale pendant plus de douze heures. L’homme en question avait même fabriqué une automobile de la GRC et portait un semblant d’uniforme, très semblable à ceux de la GRC. Selon les dernières informations de la gendarmerie royale du Canada, d’autres blessés ou décès pourraient être ajoutés à la liste plus l’enquête avance.
--
Santé publique Ontario a annoncé ses projections de COVID-19 aujourd’hui qui sont promettente. La province utilise moins de lits de soins intensifs que les anciennes projections du meilleur scénario estimait. 247 lits de soins intensifs sont présentement utilisés, ce qui est 140 de moins que le sommet estimé. Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, affirme qu’il y a une lumière au bout du tunnel puisque les mesures appliquées sont respectées et fonctionnent. Malgré ces bonnes nouvelles, les maisons de soins de longues durées sont les plus affectés. Plus de 60% des morts ontariennes sont des résidents de maisons de soins de longue durée. L’Ontario compte 127 éclosions de COVID-19 et 367 morts dans ces maisons. Santé Publique ajoute que la date de retour à la normale est toujours inconnue.
--
L’Est ontarien compte maintenant 70 cas confirmés de COVID-19. 5 patients sont hospitalisés dont 3 aux soins intensifs. La région n’a enregistré aucun décès à l’heure actuelle. 43 cas ont été recensés à Prescott-Russell, 16 dans SDG et 11 à Cornwall.
--
Un employé du Food Basics de l’avenue Brookdale à Cornwall est atteint du coronavirus. Plusieurs questions ont été posées puisque l’employé en question s’est présenté à l’Hôpital de Cornwall jeudi avec un mal de gorge. Il a ensuite subi un test de COVID-19 sans en être informé et n’a pas reçu l’ordre de rester à la maison. Le médecin en poste lui aurait dit qu’il avait probablement une mononucléose. Ce dernier a donc continué à travailler jusqu’à temps qu’il obtienne son résultat. Son dernier quart de travail était samedi le 18 avril. Selon le médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario, Paul Roumeliotis, le risque de contagion pour les clients étaient faibles puisque l’employé travaillait derrière un plexiglass. L’entreprise a procédé à une désinfection complète de son épicerie suite à la nouvelle. 
--
Par ailleurs, le Canada et les États-Unis ont prolongé de 30 jours la fermeture de leurs frontières respectives pour tous les déplacements non-essentiels.
--
La PPO a arrêté un conducteur roulant à 271 km/h sur la 417 près de Hawkesbury. Le conducteur du véhicule a dû s’arrêter subitement puisque son pneu arrière avait explosé. Les policiers ont suspendus son permis de conduire et saisi le véhicule
--
Le gouvernement de l'Ontario a annoncé un investissement de 20 millions de dollars pour la recherche médicale et le développement d’outils pour lutter contre la COVID-19. Le gouvernement lance un appel aux établissements de recherche, d'enseignement postsecondaire et aux organisations scientifiques à but non-lucratif à déposer une demande sur le portail, l’Ontario, ensemble.
--
L'Ontario recense maintenant 11 184 cas de coronavirus, soit 606 cas nouveaux cas enregistrés aujourd’hui. C’est une augmentation record en une seule journée. La province a aussi atteint un nouveau sommet dans le nombre de tests réalisés en une journée et s’approche des 10 000 tests quotidiens. 31 décès se sont ajoutés à la liste hier, pour un total de 584 morts en province. 

Crédit photo: La Presse Canadienne, Andrew Vaughan