Mardi 13 novembre 2019


13 novembre 2019

La Ville de Cornwall imposera ses restrictions de stationnement, pour la saison hivernale. À compter de vendredi jusqu’au 14 décembre, tous les résidents devront s’abstenir de se stationner sur les rues de la ville, entre 1h et 7h, si une chute de neige de plus de 5 centimètres est prévue. À compter du 14 décembre jusqu’au 31 mars, entre 1h et 7h, il sera interdit de se stationner sur les rues, en tout temps. Ces restrictions sont nécessaires, entre autres, pour faciliter le déneigement.    

--

Nouvelle résidence Prescott-Russell : les maires des Comtés unis devront prendre une décision ce soir. Selon les derniers plans, les chambres des résidents seraient plus confortables que les normes recommandées par le ministère de la Santé. Une terrasse serait également aménagée sur le terrain. Selon les différentes options choisies, les coûts de la nouvelle résidence pourraient avoisiner les 75 millions de dollars. La nouvelle résidence, qui comptera près de 80 lits de plus que l’actuelle, devrait être prête d’ici la fin 2022.

À Cornwall, le conseil a approuvé une augmentation de salaire de 2% pour la mairesse Bernadette Clément. Il passera donc de 53,900 à un peu plus de 55,000 dollars annuellement. Le salaire de la mairesse sera un peu plus élevé que la moyenne ontarienne pour des villes de taille comparable, soit 52,500 dollars.

--

Scandale hier au déjeuner du maire à Ottawa. Des dépliants ont été déposés sur les chaises de la salle dénonçant les francophones. Sur le document, il était écrit notamment que le Canada n’est pas un pays bilingue et que le bilinguisme engendraient des coûts astronomiques. Ces derniers sont une création du groupe de pression Canadians for Language Fairness. Le maire Jim Watson a dénoncé le geste et s’est dit perturbé par la campagne qu’il qualifie de propagande anti-francophone.

--

Le canton de Glengarry Sud n’organisera pas cette année de collecte spéciale pour le ramassage des feuilles. La municipalité souhaite réduire ses coûts de collecte et augmenter la durée de vie de ses deux dépotoirs. Elle recommande aux résidents de disposer de leurs feuilles de manière plus environnementale. Entre autres, en les déchiquetant dans la tondeuse et de s’en servir comme engrais en les étendant sur le gazon. Cependant, il est toujours possible d’apporter vos sacs de feuilles mortes en les apportant vous-même au dépotoir de Martintown.