Mardi 20 août 2019


20 août 2019

Le journal Le Droit s’en sort pour l’instant. Le gouvernement québécois a annoncé une aide d’urgence, sous forme de prêt intérimaire à Capital Média, propriétaire de la publication. La somme de 5 millions de dollars permettra au journal d’opérer pour encore quelques mois en attendant une restructuration de l’entreprise ou la reprise de celles-ci par une autre entité.

--

Les maires des comtés unis de Prescott-Russel souhaitent avoir du support pour leurs réseaux électriques et de gaz naturel. Lors du congrès annuel de l’association des municipalités de l’Ontario, les maires ont demandé au ministre associé Bill Walker et aux représentants d’Hydro One qu’ils nomment quelqu’un pour représenter les Comtés unis de Prescott-Russel. Le mauvais réseau électrique fait en sorte que les entreprises telles que la Fromagerie St-Albert et Calypso ne peuvent pas élargir leurs opérations.

--

Deux individus ont été arrêtés hier à Long Sault après avoir couru de la police provinciale du Québec pour une infraction du code de la route. Les individus ont heurté un véhicule de la PPO après avoir traversé la frontière. Personne n’a été blessé et les dommages sont minimes.

--

La ville de Cornwall est à la recherche d’un voleur de courrier. Il a été vu la dernière fois sur le Croissant Meadowvale en juillet dernier. La police de Cornwall a publié la photo de l’homme. Si vous savez qui c’est, contactez le gendarme Jeremy Pilon au 613 933-5000 ext. 2711.

--

L’association des municipalités de l’Ontario se rencontre cette semaine à Ottawa. Le Premier ministre Ford s’est adressé aux politiciens et administrateur présent. Il s’est tout d’abord excusé pour la première tentative de coupure dans le secteur municipale, avouant que c’était un peu précipité. Il a toutefois rappelé qu’elles seront appliquées pour les années prochaines.

--

Au fédéral, Bell menace de réduire son plan d’expansion en région rural suite à une décision du CRTC. C’est que les tarifs d’accès à leur réseau par d’autres entreprises devront être plus bas. Pour limiter l’impact financier de cette décision, 200 000 foyers ont été retirés du plan d’expansion de leur réseau internet par fibre optique, partout au pays, incluant l’Ontario.

--