Mardi 26 novembre 2019


26 novembre 2019

Une entente de principe a été conclue entre la CN et ses employés. Le syndicat annonce le retour au travail dès demain matin. L’entente doit tout de même être ratifié, mais les résultats du vote seront connu d’ici huit semaines. Il n’y aura aucun moyen de pression durant cette période. Cette nouvelle réjouira sans doute l’Union des cultivateurs franco-ontariens, qui venait tout juste de lancer un communiqué de presse demandant qu’un terrain d’entente soit trouvé au plus vite pour permettre la distribution de propane.

--

Grève du zèle dans les écoles publiques anglophones, des établissements francophones seront aussi touchés selon le syndicat auquel sont affilié les employés de soutien. En effet, les secrétaires et aide-enseignant par exemple qui sont membre de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l'Ontario seront également en grève du zèle. C’est-à-dire qu’ils refuseront certaines tâches jugées moins importantes. 

--

L’exemption d’impôts pour les représentants élus sera abolie. La mairesse de Cornwall, Bernadette Clément, qui vient à peine de renégocier son salaire, perdrait 6 200$ au net pour l’année. Pour contrer ces effets, le conseil discutera de deux options. Sois augmenter la cotisation possible à un REER ou une augmentation de salaire ponctuelle de 8 000$. Rappelons qu’à l’avenir, le salaire de la mairesse augmentera selon le coût de la vie. 

--

Un corps a été retrouvé dans le fleuve Saint-Laurent près d’Iroquois. La Police provinciale de l’Ontario a récupéré le corps d’un homme de 20 ans d’Ottawa. Une autopsie est en cours afin de déterminer la cause du décès. La PPO poursuit l’enquête.   

--

Levée de fond et collecte de denrée réussi pour les policiers du détachement de SDG. La campagne qui consistait à remplir de nourriture des véhicules de police aurait permis de récolter 3 700$ et plus de 4400 livre de denrée. Toute l’équipe de la PPO remercie les nombreux donateurs de leur générosité.

--

Les élus de Queen’s Park se serait entendu à l’unanimité pour dénoncer une récente loi québécoise et appuyer d’éventuelles démarches devant la cour suprême. Selon la motion présenté par l’opposition officielle, la loi 21 du gouvernement du Québec sur la laïcité serait discriminatoire. Andrea Horvat a expliqué la motion en affirmant que la loi 21 mine la liberté religieuse et la liberté culturelle au Canada et que l’Ontario doit dénoncer en tant que canadiens.