Mercredi 10 avril 2019

10 avril 2019

90 personnes ont dû être évacuées hier à la résidence pour personnes âgées Château Cornwall. Un tuyau a brisé au 5e étage et a provoqué une importante inondation dans tout le bâtiment. Plus de 15 pompiers ont été appelés sur les lieux pour relocaliser les résidents au Manoir McConnell, lui aussi propriété de Chartwell. Aucun détail n'a été donné sur quand les résidents pourront réintégrer le Château Cornwall.   

--

À La Nation : des développements concernant le futur centre sportif. La firme d'architecture a été choisi par le conseil. Cold Plus Idea aura comme mandat de dessiner le complexe, un contrat de 282 000 dollars. L'objectif est que la construction du nouveau centre soit complétée au mois de décembre 2020.

Toujours à La Nation, les résidents ont mis moins de déchets au chemin en 2018 comparativement à l'année précédente. Une centaine de tonnes de moins. Même constat pour le recyclage.  Malgré la baisse du nombre de déchets, les coûts du service ont augmenté d'environ 4%.

--

Le nouveau Parti populaire du Canada souhaite avoir un candidat dans Stormont-Dundas-Glengarry Sud. L’association locale tentera de recruter des membres dans les prochaines semaines et prochains mois. Une rencontre aura lieu ce samedi avant-midi à la Bibliothèque publique de Cornwall où seront présentés les candidats à l’investiture.

--

À Russell, la police est intervenue dans une entreprise non-identifié suite à un appel pour turbulence. Il y a eu une violente altercation. Un des hommes s’est ensuite rendu à l’hôpital par lui-même. L’autre, un homme de 54 ans d’Embrun, fut arrêté pour agression à main armé et agression ayant causé des blessures à autrui.

--

Au provincial, les rumeurs sur le nouveau budget qui sera présenté demain circulent.

La possible vente d’alcool dans les dépanneurs continue de faire jaser.

La réforme en éducation aussi bien sûr.

Également, le gouvernement étudie la possibilité d'éliminer l'obligation d'avoir une plaque d'immatriculation au devant des véhicules.

Et ces dernières arboreraient d’ailleurs un nouveau slogan. …A Place To Grow! La version francophone devrait être dévoilée demain.

--

Au fédéral, on apprend qu’au moins 75% des employés fédéraux auraient été surpayé avec l’implantation du système Phénix. Plus de 223 000 fonctionnaires auraient en effet reçu une paye en trop qui leur a ensuite été déduite entre avril 2016 et janvier 2019. Les syndicats ne se disent plus très étonnés de ces nouveaux chiffres.