Mercredi 15 mai 2019

15 mai 2019

Les inondations ont un impact sur certaines entreprises touristiques. Lady Dive, une entreprise de St-Isidore qui opère l’amphibus d’Ottawa en fait partie. Les restrictions de navigation mettent un frein à son début de saison. Normalement, déjà plusieurs trajets par jour afficheraient complets à ce temps-ci de l’année.

Par ailleurs, lors de la rencontre spéciale du conseil municipal de Clarence-Rockland, ces derniers ont adopté un plan de redressement pour l'enlèvement des sacs de sable, débris de construction et autres déchets dans les zones inondées. Les détails suivront prochainement. Pour l'instant, la municipalité demande aux résidents touchés de garder les murs de sacs en place.

--

La municipalité de Glengarry Sud a refusé la demande d’un projet d’école privé pour ne pas payer de taxes et d’impôts foncier lors des premières années d’opération et de mise en place du projet. Le conseil explique qu’ils n’ont pas l’autorité d’accorder une telle exemption. La Upper Canada Academy souhaite s’installer à Summerstown, sur le site de Cariboo Cameron House.

--

Les deux stationnements réservés au covoiturage sur la route 138 devraient être en fonction dès cet automne. C'est selon ce qu'a affirmé le Ministère des transports. Selon ces derniers, il y aurait une grande demande dans la région pour plus de stationnements de covoiturage. Rappelons qu'ils seront situés au coin de l'avenue Brockdale et Cornwall Centre Road ainsi que sur la rue Dundas à St. Andrews.

--

Selon les dernières données de la Police provinciale de l'Ontario, il y aurait eu une baisse de plus de 30% du nombre d'accidents de la route mortels cette année. 60 accidents contre 88 à la même période l'an dernier. Selon la PPO, l'hiver difficile de cette année a peut-être réduit le nombre de déplacements sur les routes. Les principales causes de décès sont la vitesse, l'influence de l'alcool et de la drogue, les distractions au volant et le non-port de la ceinture de sécurité.

--

Au fédéral, Le gouvernement a fait un 46ième amendement au contrat avec IBM. Une entente qui devait couter au départ 5,8 millions de dollars est maintenant évalué à 393 millions. La nouveauté dans ce dossier est que 170 employés d’IBM seront intégrés à la fonction publique pour assurer la stabilisation du système de paye Phenix.