Mercredi 20 novembre 2019


20 novembre 2019

Le magazine Maclean’s a publié son palmarès annuel des endroits les plus dangereux au Canada. La ville de North Battleford, en Saskatchewan, est l’endroit où le taux de criminalité, tous crimes confondus, est le plus élevé. 

Trois villes de l’Est ontarien se retrouvent également dans le palmarès. Pour tous les types de crimes confondus, Brockville se trouve à la 34e place, Cornwall est à la 47e position et Hawkesbury à la 68e place.

Pour les crimes violents spécifiquement, Brockville occupe la 21e position des endroits les plus dangereux au pays, Cornwall est en 31e place et Hawkesbury est à la 68e position. Pour les crimes à caractère sexuel, Cornwall se trouve à la 18e position au pays. Et concernant les crimes reliés au trafic de drogue, Hawkesbury occupe la 9e position.

Le palmarès de Maclean’s est publié à chaque année et compile toutes les données fournies par les autorités et base son calcul du nombre de crimes au prorata de la population de chaque communauté. 

--

Une fille de 13 ans de Cornwall est portée disparue. La dernière fois qu’Emma Brisebois a été vue, elle portait des lunettes pour la vue, des jeans bleus déchirés, un coton ouaté avec un capuchon blanc et un sac à dos blanc avec des fleurs dessus. Emma Brisebois mesure 5 pieds 4, pèse 100 lbs, a les cheveux bruns raides et à la hauteur des épaules. Si vous avez de l’information, communiquez avec la Police de Cornwall.  

--

Lowe’s a annoncé la fermeture de son magasin de Cornwall. La fermeture définitive est prévue pour le 31 janvier 2020. Situé dans l’ancien Walmart de l’avenue Brookdale, il avait ouvert ses portes en 2016. Lowe’s avait alors investi près de 16 millions pour l’aménagement de son nouvel établissement. Une centaine de personnes perdront ainsi leur emploi. Cornwall fait donc parti de la trentaine de magasins Lowe’s et Rona qui fermeront leurs portes au pays. 

--

Le maire adjoint de Lancaster, Lyle Warden, a suggéré un projet pilote autorisant les poules de basse-cour dans les zones résidentielles. Cette suggestion faite suite à la proposition d’une résidente de Lancaster visant à modifier le règlement municipal. La résidente, possédant cinq poules domestiques, a affirmé que les poules aident à fertiliser son terrain pour son potager et aident également à lutter contre les parasites. Considérant la proposition qui a été présentée lors de la dernière réunion du conseil de Glengarry Sud, un rapport sera présenté ultérieurement. 

--

Le conseil municipal de Cornwall aura maintenant plus de pouvoir concernant les appels d’offres pour les contrats de plus de 150 000$. Les administrateurs devront maintenant avoir l’approbation du conseil municipal avant de rendre publique l’appel d’offres. Les conseillers ont défendu qu’il ne s’agissait pas d'ingérence. Par cette mesure, ils souhaitent être mieux informés pour les contrats majeurs. Cette dernière fait suite au manque d’informations des conseillers en lien avec un contrat de collecte de déchets qui n’aurait pas dû être approuvé, en janvier dernier.