Mercredi 27 novembre 2019


27 novembre 2019

Nouveau test du système d'urgence En alerte, aujourd'hui à 13h55. Une alarme se fera entendre à la radio, à la télé et sur les téléphones connectés au réseau LTE. En alerte a pour but d'avertir les Canadiens d'un danger imminent. Il est aussi utilisé pour les alertes Amber.

--

L’usine Biscuits Leclerc a officiellement ouvert ses portes à Cornwall. Le député provincial, Jim McDonell, a remis 1,5 millions de dollars du Fonds de développement de l’Est ontarien pour compenser une partie des coûts de rénovation. Les travaux de l’usine Biscuits Leclerc, auparavant occupée par Phillips Canlyte, ont coûté plus de 30 millions de dollars. L’usine Biscuits Leclerc, qui est déjà en fonction, prévoit de créer 59 nouveaux emplois d’ici la fin des travaux, en 2022.   

--

Le directeur des travaux publics de Glengarry Nord, M. Michel Riberdy, quitte son poste seulement 6 mois après son entrée. Il aurait accepté un emploi plus près de sa ville natale. Rappelons qu’il avait obtenu le poste direction après la mise à pied de M. Ryan Morton qui était à l’emploi de la municipalité depuis 2013.

--

Un homme de 89 ans est porté disparu. Gilles Quesnel a été vu pour la dernière fois au volant d’une Dodge Caravan Rouge lundi. Prière de communiquer toute information à la police provinciale au 1-888-310-1122.

--

Un homme a péri dans l’incendie d’une résidence d’Alfred-Plantagenet. Les pompiers sont intervenus dans une maison située sur la route de comté 9, près de la route 17. Le corps a été récupéré et les ambulanciers ont tenté de le réanimer, mais sans succès. Aucune information sur l’identité de la personne et la cause de l’incendie n’a été révélée.

--

L’Ontario a annoncé cinq nouvelles mesures pour lutter contre l’intimidation dans les écoles de la province. Le gouvernement a nommé Christina Mitas comme conseillère du ministre de l’Éducation en matière de prévention de l’intimidation. Un sondage sera effectué afin de mieux cerner l’expérience des élèves victimes d’intimidation. Les enseignants et enseignantes pourront suivre des formations. Les pratiques en matière de signalement de l’intimidation seront examinées. Finalement, la définition de ce qui constitue de l'intimidation, dans les politiques du Ministère, sera révisée.