Vendredi 15 novembre 2019


15 novembre 2019

La neige hâtive affecte grandement les agriculteurs de la région. Dans un article du Journal Le Reflet, des agriculteurs affirment que la neige tombée leur a causé tout un casse-tête. La culture de maïs a souffert d’un été trop sec et maintenant la neige rend le taux d’humidité trop élevé. Lorsque le taux d’humidité est trop élevé, les cultivateurs peuvent perdre jusqu’à 10 dollars la tonne. Afin de réduire les impacts, le maïs devra être séché ce qui amènera des coûts supplémentaires. La récolte de maïs et de soya débute généralement au mois d’octobre pour se poursuivre jusqu’à la fin novembre.

--

Toujours concernant les agriculteurs, plus de 200 d’entre eux ont participé hier au Centre NAV de Cornwall à une conférence sur les aliments locaux de l’Est ontarien. La conférence avait pour but de faire fructifier l’agriculture ainsi que l’économie agroalimentaire et l’agro-tourisme. Présente durant le congrès, la mairesse Bernadette Clément en a profité pour prendre le pouls des producteurs. Elle souhaitait en apprendre davantage sur comment la ville peut appuyer les entrepreneurs et les PME. Le congrès a également permis aux producteurs de réseauter entre eux.

--

Les enseignants franco-ontariens sont encore loin de la grève, contrairement à leurs collègues anglophones qui ont déjà obtenu pour la plupart un mandat de grève. Le syndicat des enseignants francophones de l’Ontario affirme poursuivre les négociations avec le gouvernement. Le syndicat a aussi ajouté qu’aucun vote de grève n’avait eu lieu. Ce dernier a souligné que les discussions avec le gouvernement progressent positivement. Cependant, si le gouvernement maintient son objectif de réduire le nombre d’enseignants, un vote de grève serait très probablement déclenché.

--

Faits divers:

La nuit dernière, trois véhicules ont été volés sur la rue Laval, Des Cèdres et Lévesque Crescent à Casselman. C’est ce qu’a déclaré la Police provinciale de l’Ontario, à la suite d’une enquête. Il s’agit d’un Toyota Highlander rouge 2018 immatriculé CDNL 771, un Toyota Highlander blanc 2016 immatriculé BYNA 662 et un Toyota 4Runner noir 2017 immatriculé 694 6XR. Si vous avez de l’information, communiquez avec la PPO, détachement de Russell.

On connaît maintenant l’identité de l’homme accusé d’avoir gravé des croix gammées sur une vingtaine de voitures ce printemps à Cornwall. Christopher Marshall, 37 ans, fait face à 22 chefs d'accusations pour vandalisme et méfait. Les véhicules vandalisés étaient stationnés sur les rues Pitt, 4e, York et Augustus. L’homme comparaîtra devant la Cour en octobre 2020.