Vendredi 26 avril 2019

26 avril 2019

Inondations : Clarence-Rockland a finalement déclaré l’état d’urgence à son tour suite à la prise de position d’Ottawa. Les autorités pourront relocaliser de force les résidents qui seraient en situation dangereuse. Le plus fort des inondations serait à venir pour lundi ou mardi avec les niveaux d’eau qui grimperont cette fin de semaine. Ils pourraient dépasser ceux de 2017 par 40 centimètres à plusieurs endroits.

--

Doug Ford était de passage à Ottawa aujourd’hui. Il rencontrerait le maire suppléant, des employé municipaux et des bénévoles qui travaille d’arrache-pied depuis le début de la crise. Il a visité plusieurs secteurs. Sans trop de précision, il affirme que son gouvernement aidera les ontariens s’ils en ont besoin.

--

Au Québec, au Nord d’Hawkesbury et L’Orignal, 250 résidents ont dû quitter leur domicile, car on craint qu’un barrage d’Hydro-Québec ne soit pas assez solide pour retenir davantage d’eau. Si celui-ci devait céder, une grosse vague se dirigerait vers la rivière des Outaouais. Cela aurait donc un impact chez nous également.

--

Le Ministère des transports souhaite procéder à l’entretient de la 417 entre Casselman et Dunvegan. Plusieurs fermetures et réduction de voies seraient à prévoir pour réaliser ce projet. C’est pourquoi une firme de consultant a été embauchée pour trouver la procédure la plus efficace et pour tenir une consultation publique sur l’internet jusqu’au 22 mai. Le site est entièrement en anglais, mais un courriel est à notre disposition pour toutes questions en français.

--

Du nouveau dans l’affaire du corps non-identifié retrouvé dans la rivière des Outaouais à Wendover en 2017. Un croquis de l’homme a été dévoilé suite au long travail de reconstruction facial. Il s’agirait d’un homme entre 50 et 75 ans, 5’3’’ ou 5’9’’, environ 167 livres. Il portait vraisemblablement ses vêtements de sport. Si vous croyez avoir de l’information utile, communiquer avec échec au crime.

--

Au provincial,  le gouvernement s’engage à protéger les emplois d’enseignants qui seront déclarés surplus suite à l’augmentation du nombre d’élèves par classe, et ce, pour les 4 prochaines années.